Comment la 5G est devenue un enjeu géopolitique

Source image : La Tribune


Prévue pour une commercialisation en France pour 2020, la 5G fait l’objet d’une guerre économique et technologique entre les grandes puissances mondiales : la Chine et l’Amérique.

Les tensions autour de cette nouvelle technologie sont parfois même assimilées à une nouvelle Guerre froide !


La 5G autrement appelée la dernière génération de technologie réseau mobile, s’engage à développer l’Internet des objets, donnant ainsi vie aux « smart cities », aux voitures autonomes et à des industries de plus en plus robotisées… Cette technologie devrait être au moins dix fois plus rapide que la 4G et sans latence*.


Selon les projections de l’IHS Markit, cette technologie devrait apporter pour 2035, 12,3 trillions de dollars à l’économie mondiale et générer 22 millions de nouveaux emplois !!

Mais pour bénéficier de tous ces avantages, il faut tout d’abord l’installer et le problème est ici.


Un acteur chinois est bien en avance sur la question : le premier fournisseur de télécoms au monde : Huawey. Seulement, les Américains sont déterminés à empêcher la propagation de ce réseau ! Donald Trump, président des États Unis, a en effet demandé à ses alliés de laisser tomber Huawey.


Cette réticence est provenue, étant donné la crainte du président américain, par rapport au fait que les chinois utilisent des fonctionnalités cachées de la 5G, pour capter toutes sortes de données (notamment celle très sensible de l’armée).

De plus, le fondateur de Huawey, Ren Zhengfei, est un ancien ingénieur de l’armée chinoise reconvertit dans l’électronique. Il est aussi membre du parti communiste chinois depuis 1978 !


Les États Unis ont dominé les technologies pendant très longtemps (notamment avec Internet) mais la 5G pourrait tout faire basculer en faveur des chinois qui ne brillaient pas nécessairement du point de vue technologique…


Pour conclure, Donald Trump a utilisé Huawey comme levier de négociation dans la guerre commerciale qu’il livre à la Chine. Les opérateurs américains ont commencé à déployer la 5G, en utilisant essentiellement les infrastructures existantes. Cependant le processus va prendre plusieurs années, surtout dans un pays aussi immense que les Etats-Unis.

En mars la Chine comptait 198.000 stations de base 5G. Ce nombre élevé nous donne une idée sur l’avancée de Huawey dans cette course…

* le temps que met un appareil à se connecter et à recevoir une information, ne sera même plus perceptible !


Victoire Swartvagher


Sources : La Croix, France Info, Les Echos, Capital